Au Luxembourg et dans la Grande-Région, Folie Royale, agence événementielle pluridisciplinaire des arts de la scène, redouble continuellement d’inventivité et de créativité pour offrir à ses spectateurs les plus originaux, authentiques et somptueux des moments. Fondée par Indira Collet il y a maintenant 6 ans, l’agence fait preuve d’une grande flexibilité et d’une passion sans faille, plaçant la satisfaction du client – et son émerveillement – au centre de ses préoccupations. BEAST est allé à la rencontre de Catherine Thomas et Michel Gabolde pour discuter d’innovation, de la mise en place de tels spectacles, mais également des ambitions de l’agence. Lights, camera, action!

La créativité donne à Folie Royale un côté singulier et unique au Grand-Duché Quelle est justement la place de l’innovation dans le secteur du divertissement/spectacle ?

La créativité est la base de notre travail. Notre innovation tient justement en notre grain de folie. La différence, chez Folie Royale, est que nous tenons tout d’abord à donner du bonheur à nos clients à travers nos événements. En effet, notre formation artistique est notre principal atout. L’originalité et notre brin de folie sont les piliers de notre démarche innovante, car nous voulons que chaque événement soit spécial. Pour ce faire, nous sommes toujours à la recherche d’animations exclusives et innovantes. Notre objectif est de proposer à nos clients des suggestions « out of the box ». Notre finalité est de toujours offrir du sur-mesure.

 

Étudiez-vous la création de spectacles utilisant le digital et les nouvelles technologies ? Qu’est-ce que cela implique pour les équipes ?

Nous ne sommes jamais fermés à de nouvelles demandes en matière de spectacles. Travailler avec de nouvelles technologies implique de travailler avec des artistes spécialisés aux compétences spécifiques. Ainsi, nous collaborons étroitement avec des artistes qui sont maîtres dans les domaines de la 3D ou de la 4D, de la réalité virtuelle, des sons et autres dernières tendances. Même si Folie Royale n’est pas une agence spécialisée dans ces technologies, nous mettons tout en œuvre pour apporter une réponse positive à ces demandes spécifiques.

Ainsi, créer un spectacle de ce type nous demande une formation continue et un intérêt constant. Ce qui n’est pas pour nous déplaire, car nous aimons relever les défis.

 

Opérez-vous une veille événementielle vous permettant de vous tenir au courant des dernières tendances du secteur ? Si oui, comment ?

Principalement à travers les réseaux sociaux, YouTube, les actualités ou les reportages télévisuels, nous nous tenons au courant des dernières nouveautés. Cela dit, nos voisins américains et nos voisins japonais sont des rois en matière de techniques d’animations événementielles (tels que la 3D, la réalité virtuelle…). Il est donc important de s’y intéresser pour se tenir toujours informés.

À l’heure où tout est médiatisé et/ou partagé sur les réseaux sociaux, il est primordial d’innover. En effet, nos clients recherchent de l’unique et du jamais vu. C’est pourquoi nous tendons toujours à élaborer un programme basé sur un thème, suivant un fil conducteur, en fonction des tendances actuelles, toujours dans le secteur des arts du spectacle. Ceci est notre assurance d’une performance de qualité.

 

Comment le processus de création d’un spectacle se déroule-t-il, de l’étude de la demande du client, à la réalisation sur scène ? Quelles en sont les principales étapes ?

Lorsqu’un client nous contacte, il s’agit souvent d’une demande relativement vague : la création d’un événement dans le cadre, d’une soirée d’entreprise, d’un gala, d’un family day, etc., sans plus de détails. Notre travail est tout d’abord de rencontrer notre client afin de faire connaissance pour pouvoir mieux cerner sa demande et connaître l’ensemble des paramètres et des attentes.

Une fois ce travail de fondation fait, nous pouvons l’aiguiller et, par conséquent, le conseiller dans le thème, le fil conducteur à adopter et bien sûr proposer des animations dans ce sens.

Le travail en interne est donc d’imaginer un concept qui réponde aux attentes du client, qui corresponde à la culture de son entreprise et, enfin, qui rentre dans le cadre du cahier des charges.

Nous proposons ensuite un dossier complet « à la carte » avec une série d’animations (musicales, artistiques, déambulatoires, etc.), de spectacles et de décors.

Une fois les détails choisis, nous agençons chacune des animations pour leur donner un ordre cohérent. Nous pouvons comparer cela à la mise en scène d’un film.

Ensuite vient le travail de création pure : décors, costumes, chorégraphies, mise en scène… toute notre équipe d’artistes et de techniciens s’active pour être prête le jour de l’événement.

Enfin, le jour J, les artistes entrent en scène, chapeautés par un coordinateur. En plus de veiller au bon déroulement, ce dernier gère les imprévus, partie intégrante du travail.

 

Enfin, pouvez-vous revenir sur l’historique de Folie Royale et sur vos plus belles réussites et spectacles les plus originaux ? Puis, quelles sont vos priorités et ambitions pour les mois à venir ?

La fondatrice de la société n’est autre qu’Indira Collet, très connue en Belgique pour avoir été une nageuse de haut niveau. Ensuite convertie au monde des arts du spectacle, Indira fonde en 2004 son école de danse, le « Dance Floor », entourée de professeurs de renom et de réputation internationale. En 2008, elle devient une figure incontournable de la danse orientale au Luxembourg et en Belgique.

Ces années d’expériences riches dans le domaine des arts du spectacle la décident, en 2012, à monter son entreprise événementielle, dans le seul but d’apporter magie et féérie à tous ses clients.

Parmi les plus belles réussites que peut revendiquer Folie Royale, il y a notamment la collaboration avec Porsche Bruxelles, où nous avons présenté plusieurs modèles tels que les Porsche Boxster, Macan et Panamera. C’était l’un de nos plus beaux événements.

Aussi, en décembre dernier, nous avons organisé nos folles soirées Gatsby au Casino de Mondorf, où se sont mêlés danseurs, serveuses aériennes de champagne, musiciens, artistes peintres, chanteurs, échassiers et autres artistes en tout genre.

Enfin, en mars dernier, au Château d’Hélécine, nous avons organisé le Carnaval de Venise qui fut une réussite puisque 11 000 personnes étaient présentes.

En ce qui concerne nos priorités, nous souhaiterions tout d’abord faire connaître au public luxembourgeois toutes nos spécificités en matière d’événements.

Aussi, l’été arrivant à grand pas, nous sommes en pleine préparation de la saison des garden parties et des family days, prêts à relever les défis les plus fous pour satisfaire nos clients !

En matière d’ambitions, la première est la même depuis le début : travailler avec une équipe stable, passionnée et créative. Garder notre grain de folie et notre authenticité est important pour nous, tout autant que pour nos clients, qui se sentent en confiance.

Folie Royale souhaiterait ensuite d’avantage développer le département décoration, afin d’être toujours plus créatifs en répondant aux attentes de nos clients. Et pourquoi pas dans quelques années avoir un show-room où seraient présents tous les principaux créateurs indispensables à l’organisation d’un événement, pour les particuliers ou les sociétés ?