magie digital

Enfant et même adulte, nous gardons toujours ce même regard lumineux devant un tour de magie. Des traditionnels jeux de cartes aux disparitions de personnes, la magie étend depuis peu, son champ des possibles avec le numérique et les nouvelles technologies. Retour sur ces tours originaux qui marient à merveille le digital et les tours de magie.

 

GEORGES MELIÈS AUX ORIGINES

L’ancien prestidigitateur et directeur du théâtre de magie à Paris a symbolisé la rencontre entre le cinéma et la magie à partir de 1896. Le 7ème art n’en était encore qu’à ses prémisses mais il a réalisé plusieurs films dont «Le Voyage dans le Lune» en 1902. Georges Meliès a mis au point les premiers effets spéciaux et les premiers trucages du cinéma dans ses films, à coup de surimpressions d’images, de collage ou d’utilisation de négatif. Une prouesse pour l’époque.

50% Digital

80% Magie

1

 

HIROKI HARA JOUE AVEC LES HOLOGRAMMES

L’illusionniste japonais ne laisse personne indifférent lorsqu’il monte sur scène. Hiroki Hara base sa magie sur les hologrammes. Entre magie, digital et poésie, l’artiste illusionniste joue et manie les éléments flottants dans les airs avec grâce : jeux de lumières, sons tout est mis en place pour transporter le spectateur dans son univers poétique. L’illusionniste arrive même à disparaître de la scène, comme un hologramme.

90% Digital

120% Magie

2

 

OPEN ZONE ET LA MAGIE SUR GRAND ÉCRAN

Les magiciens de l’agence française spécialisée dans la magie hightech utilisent, en plus des tablettes, la 3D, les hologrammes et le vidéomapping. Il s’agit de projeter des vidéos et/ou des lumières sur un écran ou des architectures. Le jeu de lumières illusionne le spectateur. Les prestidigitateurs innovent et interagissent via l’écran et donnent réellement l’impression de faire partie intégrante de celui-ci.

100% Digital

110% Magie

 

iSIMON

Les prouesses des tablettes numériques : le magicien allemand, Simon Pierro (aka iSimon) réalise des tours de magie via sa chaîne YouTube. Sa spécialité ? Les tours de magie avec son iPad. Ses illusions sont à la fois bluffantes et réalistes. Tradition allemande oblige, le magicien arrive même à faire couler de la bière à flot grâce à sa tablette. Sinon, le prestidigitateur 2.0 arrive à sortir toutes sortes d’objets de son iPad : balles de tennis, guirlandes et même des sucres d’orge ou des biscuits.

120% Digital

90% Magie

3 

 

LA COMPAGNIE MOZZ DE L’HOLOGRAMME À LA RÉALITÉ

Avec la Mozz Box, la compagnie de magie plonge le spectateur au cœur même de la magie numérique et augmentée. Le magicien donne l’impression de contrôler les éléments numériques autour de lui. Il parvient même à rendre une image digitale physique et transformer des logos numériques en logos réels.

90% Digital

90% Magie

4