bmw-x3-4096x2731-2018-cars-4k-16195

Le marché des SUV est un secteur qui se porte à merveille. Un tiers des immatriculations cette année en Europe concerne un utilitaire sport et cette tendance n’est pas prête de s’estomper.  Les gammes des différents constructeurs continuent en effet de grandir avec ces véhicules et il est désormais difficile de citer un constructeur n’ayant pas ajouté un modèle SUV à sa flotte. Récapitulatif des différents véhicules présentés lors des trois principaux salons automobiles de 2017.

 

Le premier de ces trois salons réunissait les groupes automobiles à Genève en mars dernier et les nouveaux SUV ne manquaient pas, surtout chez les marques européennes. La grosse surprise provenait du stand Land Rover, qui exposait l’inattendu Range Rover Velar. Avec ce véhicule s’intercalant entre le modèle Sport et Evoque, la marque anglaise a pris beaucoup de monde à contrepied. Le DS7 Crossback annonçait également le lifting appliqué par le constructeur français à sa gamme de modèle avec un véhicule SUV aux technologies de pointe comme un système de conduite semi-autonome. Le renouvellement de gamme était également de mise chez Volvo avec la présentation du XC60, avec là aussi de l’incorporation technologique illustrée par un système d’évitement d’accident agissant sur les freins. Subaru, avec son modèle XV doté d’une toute nouvelle plateforme, était de la partie.

Mitsubishi était également présent pour dévoiler son tout nouveau modèle promettant une montée en gamme, se positionnant avec l’Eclipse Cross au niveau du Nissan Qashqai, qui était exposé en version restylé à Genève, et du Peugeot 3008.

 

Le marché chinois comme opportunité

Le salon de Shangaï, qui s’est tenu en avril dernier, a été l’occasion aussi bien pour des marques asiatiques installées sur le marché chinois que pour des marques européennes arrivant en tant que têtes d’affiche de présenter différents types de SUV. Le véhicule incontournable de cette édition était sans conteste la Citroën C5 Aircross. D’autres marques tricolores étaient également présentes, comme Renault venu proposer aux visiteurs le nouveau Koelos, un SUV cinq places sorti en mai dernier et Peugeot qui venait présenter pour l’occasion un 4008 pensé exclusivement pour le marché chinois, ressemblant au 3008 mais disposant d’un empattement arrière allongé, et un 5008 version 2017 doté d’un nouveau museau par rapport au modèle commercialisé en France. Un bon moyen pour gagner en visibilité auprès des consommateurs chinois avec des modèles en vogue pour PSA et Renault, qui pèsent très peu pour l’instant sur ce marché (respectivement 2,15% et 0,15% de parts de marché pour les deux groupes).

Se retrouvaient également à Shanghai différentes marques asiatiques venues présenter leurs nouveaux SUV, comme le chinois Fengshen, une marque détenue par Dongfeng Motor via sa filiale Véhicules, qui exposait son quatrième SUV : l’AX4, commercialisé cet automne. Dongfeng a ainsi pu réaffirmer ses ambitions en termes de développement pour la marque Fengshen d’ici 2020. Le groupe prévoit en effet de développer 2 nouveaux SUV afin de répondre à sa stratégie « 3-6-3 ». Cette stratégie prévoit de doter la gamme Fengshen de 3 berlines, 6 SUV et 3 modèles haut de gamme d’ici trois ans. La Chine était également représentée par le Chery 5, que le groupe détenu par le gouvernement chinois dévoilait pour la première fois lors de ce salon et qui fût lancé à la suite de cet évènement au printemps 2017. Nissan réaffirmait également sa position sur le terrain des SUV en proposant une version revisitée de son X-Trail, avec une calandre beaucoup plus expressive et l’intégration de nouvelles technologies absentes du modèle lancé en 2014 comme le système ProPilot, qui permet une conduite semi-automatique du véhicule.

Au-delà des marques françaises, de nouveaux SUV européens pointaient également le bout de leurs museaux à Shanghai, notamment le Borgward BX5 qui fêtait son arrivée sur le marché chinois après une première commercialisation en Europe l’an dernier. De l’inédit également avec le Mini John Cooper Works Countryman que la marque britannique décidait de dévoiler dans un pays devenu son quatrième marché le plus important.

Les visiteurs ont enfin pu découvrir à l’occasion de ce salon des SUV innovants et des concept-cars comme le Chevrolet FNR-X aux allures sportives et dynamiques.

 

Entre nouveautés et modèles revisités

A Francfort, l’une des nouveautés majeures présentes à ce salon était la version 2.0 du Dacia Duster, que le groupe a décidé de renouveler pour cette année avec de nombreuses évolutions par rapport à son prédécesseur, notamment à travers un intérieur montant en gamme et une ceinture de caisse surélevée.

Egalement présent outre-Rhin en tant que porte-drapeau, la troisième génération du modèle Porsche Cayenne démontrait l’intérêt grandissant des marques sportives pour la branche des SUV, la marque allemande choisissant également d’optimiser son image en ne proposant aucune motorisation Diesel. Histoire de génération toujours côté allemand, avec le BMW X3 quatrième génération, dont la sortie annonce l’envie de se frotter aux autres SUV Premium. Opel dévoilait également le troisième SUV de sa gamme avec le Grandland X sorti en juin dernier.

Les marques européennes profitaient de l’occasion pour permettre aux visiteurs de découvrir leurs nouveaux véhicules utilitaires avec notamment la présentation de la Seat Arona.  De l’inédit également chez le groupe nordique Skoda qui présentait son Kodiaq fraîchement sorti en mars dernier.

L’IAA 2017 a permis également aux marques asiatiques de dévoiler leurs modèles. Hyundai a notamment montré ses ambitions de prendre une place de choix sur le marché européen des SUV-B en dévoilant le Kona, qui après être sorti en version essence sera disponible l’an prochain en 2018. Même constat chez l’autre constructeur sud-coréen Kia avec le Stonic.

Ces trois salons furent donc l’occasion de découvrir les très nombreux et nouveaux SUV que proposaient les marques du monde entier. De quoi laisser à tous l’embarras du choix d’un véhicule adepte des routes difficiles que l’hiver nous réserve.