Acheter un nouveau véhicule est le fruit d’une mûre réflexion. Dans les familles en Europe, la voiture pointe à la deuxième place dans le budget des ménages. Quels sont les comportements des acheteurs face aux nouveaux véhicules, voire nouveaux segments, créés par les constructeurs automobile ? Quels sont les principaux facteurs qui font que vous craquiez pour tel ou tel véhicule ?

Les jeunes générations l’avouent : la voiture n’est désormais plus qu’un moyen de transport parmi d’autres. Elles privilégient l’autopartage, et sont prêtes à se tourner sur une mobilité plus verte et donc plus douce. Cette génération «digital-native» reste tout de même sensible aux nombreuses innovations techniques des constructeurs. La situation luxembourgeoise reste unique, avec un marché fleet qui porte l’automobile, où le look et la puissance du véhicule gardent une place prépondérante.

Le facteur environnemental et technologique

Après les dernières révélations en matière d’émissions de CO2, la voie semble être libre pour les véhicules propres. Le Luxembourg, avec l’installation prévue de 800 bornes de recharge aux quatre coins du pays souhaite relancer une électromobilité qui était en perte de vitesse depuis la suppression de la prime «Car-e». Fin février, lors de la présentation de la réforme fiscale qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, le Premier Ministre Xavier Bettel a annoncé un abattement fiscal de 5 000€ pour l’achat de véhicules zéro émission, qui devrait permettre un fort développement de la mobilité électrique et hydrogène au Luxembourg. Ainsi entre infrastructures et véhicules, mais également gouvernement et fiscalité, le maître- mot reste innovation.

Le marché premium qui plait tant en Europe et tout particulièrement au Luxembourg est peut-être la clé pour le développement de cette mobilité électrique. En effet, les Model S et i3 sont de plus en plus nombreuses sur les routes grand-ducales. Autres facteurs décisifs dans l’achat de ce type de véhicule : une technologie et connectivité hors pair. Les mises à jour logiciels sont notamment envoyées à distance vers le Model S et ajoutent instantanément de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités. Elles sont hyper connectées et préfigurent le futur de l’automobile que de nombreux constructeurs visent, leur concept-cars autonomes étant bien souvent affublés de moteurs propres. Il en est de même chez Volkswagen, où Herbert Diess, Président de la marque, déclarait il y a quelques semaines : « Nous devenons plus efficients, nous nous recentrons sur notre gamme de produits et le cœur de nos technologies et nous ouvrons la voie à des technologies d’avenir en accélérant le programme d’efficience».

Les Sport Utility Vehicle premium : entre sentiment de sécurité et look ultra-sportif

Si nous ne devions citer qu’un seul segment lorsqu’on aborde les tendances, il s’agirait des SUV. Les Mercedes- Benz, Audi, BMW et Volvo mènent la danse et font désormais figures de pionniers, face à des Lamborghini, Bentley et Maserati qui avancent plus ou moins rapidement leurs pions. Pour la marque au trident, succès garanti pour Levante quand on voit les premières images du SUV italien et quand on connait la croissance de Maserati, notamment au Grand-Duché, où Ghibli et Quattroporte se multiplient vitesse grand V. Jeep, la marque italo-américaine, a quant à elle enregistré une progression unique au Grand-Duché l’an passé : +105,41% par rapport à 2014. Sa petite cousine la Fiat 500X rencontre également un franc succès depuis son lancement.

Même son de cloche chez Mercedes-Benz, où l’on a parlé de 2015 comme l’année du SUV. Chez son meilleur ennemi, BMW, les tendances de l’Autofestival 2016 le confirment : qu’il s’agisse de X1 ou X6, il faudra en 2016, une fois de plus, compter avec les SUV. Nous sommes même en droit de nous demander si un constructeur sans SUV dans sa gamme peut survivre dans l’environnement actuel…

Alors finalement, comment se décider lorsqu’il est venu le temps de se rendre en concession ? En combinant les segments et les motorisations. En effet, BMW a présenté début janvier une i8 Spyder qui en fait déjà saliver plus d’un. Audi préparerait un Q7 e-tron, BMW plancherait sur une i5, et Volkswagen renouvèlera son Tiguan en proposant notamment une version GTE.

Tesla a récemment lancé son Model X, et, avec l’arrivée d’une concession Tesla Motors à Luxembourg, il se pourrait bien que nous en croisions bientôt sur les routes grand-ducales. Et pourquoi ne pas aller encore plus loin et oser la combinaison SUV-Cabriolet ? C’est désormais chose faite avec l’arrivée d’un véhicule d’un nouveau genre : le Range Rover Evoque Cabriolet. Il devrait en séduire plus d’un(e).

Comme nous pouvons le constater depuis quelques années, les constructeurs automobiles redoublent d’ingéniosité pour couvrir de nouveaux marchés, augmenter leurs parts, et simplement s’offrir une place de choix dans le cœur des consommateurs.